Il y a peu de temps je vous avais proposé des Croquettes végétales à base de haricots rouges Japonnais : Azuki. Il m'en restait  un demi sachet et je tenais à essayer une nouvelle recette car cet aliment m'avait séduit de par son gout, sa simplicité d'utilisation, sans parler de ses valeurs nutritives...

L'Anko ou Tsubuan ou encore Koshian (je n'ai pas trouvé une différence réelle entre ses appellations aprés quelques recherches, mais si c'était le cas n'hésitez pas à me les faire connaitre) sont utilisés dans des pâtisseries Japonnaise comme les Mochi, Dorayaki....

Je dois avouer que je suis complètement novice en spécialité japonnaise, je n'ai jamais goûté cette pâte à tartiner ni même entendu parler, mais j'ai appris que les japonnais en sont friands. Je me suis donc laissée séduire, pour une nouvelle expérience culinaire... 

Je vous raconterais dans la prochaine publication, l'utilisation de l'Anko avec les Dorayaki...

Source : cuisine Japon

anko 041

anko 043


Ingrédients : j'ai divisé par 2 les quantités et j'ai obtenu un pot.

  • 200 g de haricots rouges Azuki en magasin bio (100 g pour moi, à faire tremper dans de l'eau toute la nuit)
  • 170 g de sucre en poudre (85 g pour moi)
  • 700 ml d'eau (350 ml mais j'ai dû augmenter la quantité en cours de cuisson d'1/2 verre environ)
  • 1 pincée de sel

Préparation : 

Aprés une nuit de trempage, placer les haricots égouttés, dans une casserole, les recouvrir largement d'eau et porter à ébullition 5mn puis jeter l'eau de cuisson et renouveler l'opération ce qui permettra d'enlever l'amertume.

Puis recouvrir des 700 ml d'eau et sur feu doux laisser cuire 40-50 mn (j'ai laissé cuire 1h de façon à avoir un haricot fondant, mais adapter le temps de cuisson, le haricot doit s'écraser facilement sous la fourchette)

anko 039

Jeter l'eau de cuisson et incorporer le sucre, puis sur feu doux, cuire 15mn afin d'obtenir une texture un peu compacte mais fondante. Si vous la trouvez trop compacte rajouter un peu d'eau.

anko 040

Ajouter le sel.

Il est possible de laisser la pâte obtenue tel quel, j'ai choisi de la mixer, mais pas trop fine.

L'anko se conserve dans un pot 1 semaine au frais. 

Je ne peux que vous recommander d'essayer car nous avons aimé (en tant que garniture) pour le plaisir de goûter d'autres saveurs et la découverte. J'ai retrouvé l'odeur du marron à la cuisson et vous verrez il y a une petite ressemblance avec la crème de marron...

A vous de me donner votre avis sur l'Anko et si vous l'avez déja goûté dans une pâtisserie dites-le moi !!

anko 042

anko 044

 

 

 Si vous aimez le blog, n'oubliez pas de vous abonner pour recevoir les nouvelles recettes !

 Rien de plus simple entrer votre email dans la rubique Newsletter et laissez-vous guider !

 Merci de votre visite !